Mon ami le Macareux, le clown des mers

 

_SRC2756

 

Le Macareux moine, Fratercula arctica – Ordre des Charadriiformes – Famille des Alcidés –

 

_SRC3333

 

Il existe 4 espèces de macareux, le  macareux rhinocéros, le macareux cornu, le macareux huppé et  le macareux moine. Ce dernier est le seul qui vive en Atlantique Nord, il passe plus de sept mois en mer, dort sur l’eau en flottant, le bec enfoui dans les ailes.

 

_SRC5133

 

C’est un excellent nageur. Ses pattes palmées lui servent pour changer de direction et ses ailes de pagaies. Il vient sur la terre ferme pour se reproduire et y passe environ 5 mois.  Son habitat se trouve souvent sur les petites îles au large des côtes. Il peut nicher à  flanc de falaises, dans les galets, dans l’herbe où il creuse des terriers parfois assez profonds.

 

 

 

La distribution géographique du Macareux moine est assez vaste  : Canada (Saint Laurent), nord de la Russie,  Groenland,  Islande,  Scandinavie du nord, Ecosse, Irlande, UK, France ( au large de la réserve des Sept îles près de Trégor en Bretagne) . Le Macareux est classé « vulnérable » sur la liste des espèces.  Son plus grand risque lorsqu’il est en mer  sont les filets de pêche. Pour les jeunes oisillons c’est au moment de prendre leur envol lorsqu’ils sortent du nid que le danger se précise. Les prédateurs comme les goélands, les  mouettes tridactyles sont capables de le gober en entier. Très souvent ils profitent de la nuit pour sortir hors du terrier, limitant ainsi les agressions.

La pollution des mers, les hydrocarbures, le réchauffement climatique qui influe sur les courants froids et donc diminue la ressource des poissons d’eaux froides tout ceci contribue à réduire la population des macareux.

_SRC3286

 

En juillet dernier j’ai pu vraiment observer ces oiseaux de mer , ce n’était pas la première fois que je les apercevais. J’avais eu le loisir de voir une colonie sur l’île de Rathlin  au nord de l’Irlande.

Le macareux est petit, trapu,  c’est un excellent pêcheur, infatigable.  Sans cesse il part à la recherche de sprats, de lançons en mer pour nourrir son petit et l’adulte resté au terrier. Le macareux creuse à l’aide de son puissant bec et de ses pattes griffues des trous qu’il aménage ensuite avec des algues, de l’herbe et des plumes.

_SRC5588

 

Son surnom de clown des mers lui vient en grande partie de son bec triangulaire rouge- orangé. Ces couleurs correspondent à la période nuptiale, ensuite le bec perd des couleurs et des couches cornées lui donnant un aspect moins volumineux et plus sombre. Il en est de même pour le plumage qui devient plus foncé et la face plus grise,  les pattes  s’éclaircissent également.

Son oeil cerclé de rouge  souligné par un sourcil noir lui donne parfois une attitude de bienveillance .

_SRC3517

 

Le Macareux est l’emblème de la LPO , il paraît tellement sympathique. Il n’est aucunement agressif même en période de nidification.

 

Lorsqu’il revient de la pêche il très souvent attendu par les goélands ou les mouettes qui guettent son atterrissage pour lui voler le produit de sa pêche.  Ils se mettent à plusieurs pour orchestrer cette agression,  le puffin est au moins trois fois moins gros que ses agresseurs mais il a de la ressource …

 

 

Cet oiseau vit en colonie, très sociable, prompt à câliner sa compagne  lorsqu’il rejoint le nid par contre l’accouplement se passe sur l’eau.  La femelle pond un œuf par saison, il n’y a aucun dimorphisme sexuel entre le mâle et la femelle.

_SRC2798

Baisers échangés

_SRC2590

 

Conciliabule

_SRC2572

 

Je faisais référence à sa bouille de clown mais ce n’est pas seulement sa tête en effet il a parfois un équilibre précaire qui porte à sourire …

 

 

Retour de pêche le bec chargé de lançons

_SRC5577

 

_SRC4371

 

Après avoir échappé aux goélands chapardeurs

_SRC4468

 

Phases de décollage

 

Sur l’eau

_SRC2993

 

 

En vol

_SRC3982

_SRC5460

 

Phases d’atterrissage

_SRC3949

 

_SRC3728

Ma plus belle surprise s’est produite alors que je les observais depuis un moment et les photographiais équipée du zoom 70-200 j’étais assise près d’un terrier que je pensais inoccupé quand soudain j’ai entendu du bruit. Je me suis allongée et là,  surprise,  le nid était occupé par un adulte,  un grand moment !

_SRC3537

 

 

Vidéo personnelle : Cliquez sur le lien ci-dessous pour la visionner

   Macareux dans son terrier  

Autres liens :

Je remercie particulièrement Nicolas Orillard-Demaire qui m’a conseillé et qui a été mon guide auprès de ces oiseaux. C’est son travail photographique qui m’a donné envie de découvrir ces Alcidés. Je vous invite vivement à visiter son site où les oiseaux sont dignement représentés notamment avec la toute dernière série  » Angels  » mais pas seulement la faune africaine et les pépites à explorer au niveau des paysages. Il est l’auteur d’un magnifique livre  » Gaïa  » Bonne visite sur NOD

Il expose à la galerie BlackBox à Lausanne en Suisse du 27 septembre au 31 octobre 2018 blackboxgalerie@gmail.com T: +41 21 324 19 19​ 2. Avenue Eglantine 1006 Lausanne

IUCN Red List

HBW Alive

Oiseaux.net

Texte & Photos © Strange Jazzy Photographies 

 

7 réflexions sur « Mon ami le Macareux, le clown des mers »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s