Tous les articles par Strange Jazzy

Comme l'hirondelle je vais d'un point à un autre A vous de me découvrir je suis accessible J'aime être surprise , séduite par la beauté La beauté sans fard La beauté d'un paysage La beauté d'un regard La beauté du voyage La beauté d'une âme La beauté d'une larme La beauté d'une amitié Par la vie tout simplement ...

Slieve League

Slieve League (Sliabh Liag) est située dans le Comté de Donegal, proche de Teelin petit port situé à à peine 4 kilomètres de Carrick.

Une petite balade ça grimpe un peu mais la récompense est au bout en arrivant sur le promontoire une vue à couper le souffle.

Pendant la montée on croise les moutons en liberté pas trop farouches sans doute habitués à la présence des touristes. La falaise de 600 mètres de hauteur (une des plus hautes des îles britanniques ) domine la baie baignée par l’océan Atlantique.

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

 

 

Saint John’s Point

En passant par Dunkineely pour atteindre l’extrémité de la péninsule étroite et sans doute l’une des plus longue d’Irlande (11 km) cette langue de terre nous amène vers la baie de Donegal nous offrant une vue magnifique.

Les champs sont parsemés de milliers d’orchidées sauvages, la côte très découpée baignée par des eaux cristallines qui prennent parfois les couleurs d’un lagon sous les rayons du soleil.

Les rochers qui se détachent de la côte servent de nichoir aux différents oiseaux marins, en parcourant les rochers , à l’abri du vent, un goéland couve sa futur progéniture il est là au milieu d’un parterre d’ arméries marines.

Le phare de Saint John est un peu plus bas, un ensemble occupe le bout de la péninsule il s’agit du St John Shooner  

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

Daniela Capaccioli

Quand  les lieux sont habités par l’art …

Au cours d’un périple toscan arrivée à Bagno Vignoni une ville de thermes en Toscane j’ai découvert les sculptures de Daniela capaccioli.

Ces sculptures en grillage s’intègrent très bien dans les lieux où elles sont exposées, leur transparence donne une image de légèreté quasi irréelle.

Sa formation initiale à l’Ecole des Beaux Arts  (spécialisation en scénographie) a très certainement guidée son parcours et ses dernières créations

Elle exposera en France au Château des Château des Ostieux en Normandie du 11 au 23 septembre 2017

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

Rathlin

Rathlin une petite île irlandaise située au Nord dans le comté d’Antrim accessible avec le ferry depuis Ballycastle elle est à un peu plus de 10 kilomètres des côtes (6 miles).

C’est une petite île de 6 km de long sur 4 de large. Une centaine d’âmes  occupent les lieux. Le petit port de Church Bay constitue  le point central de l’île.

Le but de la visite concernait les oiseaux, nous nous sommes donc dirigés vers le  West Light Seabird Centre à l’ouest où les hautes falaises rocheuses recouvertes de guano abritent des colonies importantes de guillemots (Uria aalge), des macareux (Fratercula arctica) , des mouettes tridactyles (Rissa tridactyla) , des pingouins Torda (Alca torda) , quelques fulmars boréals (Fulmarus glacialis) et des goélands.

Au retour en avance sur l’horaire du ferry nous sommes passés par la plage où quelques phoques gris se chauffaient au soleil nous avons imité ces sympathiques mammifères.

En rentrant nous avons pu déguster un homard délicieux grillé au beurre d’ail   » Whole Ballycastle Lobster » en provenance de l’île de Rathlin pour seulement 24.75£  The Cellar Restaurant si vous passez à Ballycastle pensez à réserver.

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

Les oiseaux

Les phoques

Derry

Arrivés  à Derry avec un temps couvert, valises déposées au Bishops Gate Hotel où nous avons eu un excellent accueil,  nous avons entrepris une balade sur les remparts médiévaux . De nombreux canons témoignent de l’activité défensive de cette ville qui a été assiégée pendant plus de 100 jours par les britanniques en 1600. Ces remparts sont un havre de paix bordé d’arbres, peu de promeneurs. Ils  ont été construits entre 1608 et 1613, les murs sont percés de trois portes principales  et offrent un  beau point de vue.

Notamment une vue sur le quartier catholique le Bogside  qui abrite de superbes fresques murales peintes en partie pendant la période des troubles (cf. article Bloody Sunday)  complètement reconstruit avec d’incroyables  alignements de toits.

Le Guildhall en briques rouges avec sa grande place est le siège de la mairie, son horloge fait penser à celle de Big Ben.

En quittant les remparts en quelques minutes à peine nous arrivons devant la cathédrale.

St Columb’s Cathedral achevée en 1633 est un superbe témoignage de l’art gothique anglican elle a été transformée au cours des siècles, les photos à l’intérieur étant interdites il me reste le souvenir de superbes bancs en chêne sculptés.

Le Peace bridge long de 235 mètres enjambe la rivière Foyle (réalisé par la société  AECOM d’après le projet de WilkinsonEyre  ) un remarquable ouvrage dont la forme représente une poignée de mains. Chacune des deux parties est suspendue par un seul pylône en acier incliné reliant les deux rives  ( rive Ouest Waterside les protestants et Bogside rive Est les catholiques ) symbole de la paix retrouvée.

Tout près  sur Carlisle Square une sculpture en bronze représentant deux hommes sur un mur de 2 mètres de haut,  un fossé les sépare ils tendent une main l’un vers l’autre au dessus du vide   le « Hands Across the dEvide » de Maurice Harron

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies