Tous les articles par Strange Jazzy

Comme l'hirondelle je vais d'un point à un autre A vous de me découvrir je suis accessible J'aime être surprise , séduite par la beauté La beauté sans fard La beauté d'un paysage La beauté d'un regard La beauté du voyage La beauté d'une âme La beauté d'une larme La beauté d'une amitié Par la vie tout simplement ...

Vaux Le Pénil

Vaux le Pénil est situé en Seine et Marne, près de Melun.

L’emplacement actuel du château était une place féodale une mission forte pour surveiller les allées et venues sur la Seine.

En 1557 la bâtisse sous l’égide de Tristan de Rostaing est remplacée par un château renaissance. Celui-ci sera démoli au  XVIIIème siècle pour le remplacer par un château sans toit apparent.

Son aspect actuel  est dû aux modifications apportées par le Comte d’origine hongroise MIchel Ephrussi  à la fin du XIXème 

C’est dans le château  le 5 septembre 1914, que le le général Joffre et le maréchal French vont se rencontrer pour décider de la Bataille de la Marne.

L’église Saint Pierre Saint Paul daterait de 1080, elle aurait  été édifiée pour servir de chapelle au château. Au début du XVIe siècle, le chevet, les voûtes et la chapelle Sainte-Gemme, adjacente au clocher, sont remaniés. La nef est diminuée en longueur vers 1606. En 1736 une chapelle seigneuriale est ajoutée dans le bas-côté sud.

Les vitraux datent du XXème  ils sont de Calixte Poupart et Lisbethe de Lille. 

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

« The North Remembers « 

Dans l’univers de Game of Thrones les Dark Hedges sont à l’honneur , cette superbe route bordée de hêtres plus que centenaires est connue dans le monde entier.

En 2016 la tempête Gertrude a fait de nombreux dégâts sur les 150 arbres répertoriés il n’en reste que 90 …

Ces entrelacs de branches ont quelque chose de magique. Les hêtres majestueux confèrent au lieu un enchantement, un mystère.

Nous voilà sur la route à 4 heures du matin  pour le lever du soleil et profiter des lumières douces, nous sommes restés un bon moment à regarder, observer, à profiter du spectacle car la photo commence par une certaine communion avec les lieux.
Il faut les respirer, les sentir , se remplir de la beauté que la nature nous offre avant même d’appuyer sur le déclencheur …

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

Une petite mare en Toscane

En me promenant dans les environs de la Casabianca à San Quirico d’Orcia j’ai découvert une petite mare bien cachée des regards.

Le premier but était de photographier les nénuphars … L’herbe autour de la mare était très haute donc il était exclu de s’allonger pour faire des photos comme je l’aurai souhaité. Aussi j’ai observé pendant un moment et j’ai aperçu plein de petites grenouilles à l’autre bout de l’endroit où je me trouvais.

Puis j’ai vu quelque chose qui ondulait dans l’eau,  un serpent. Dans ce cas le rythme cardiaque s’accélère avant de pouvoir identifier le serpent .

Il s’agissait d’une magnifique couleuvre à collier elle dardait  sa langue qui lui permet de collecter des informations,  les odeurs notamment, ensuite elle ramène sa langue à l’intérieur dans son « laboratoire »  l’organe de Jacobson situé  sous son palais. C’est très précis, vous l’aurez remarqué la langue est fourchue,  elle collecte donc des informations qui sont situées à droite et à gauche  ainsi elle pourra déterminer où se situe sa proie.

Les petites grenouilles allaient servir de repas…

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

 

La lune a oublié

 

 

_SRC7734

La lune a oublié
L’heure du coucher
Elle occupe le terrain
Comme un phare au loin
Comme la boule du bilboquet
Elle reste à la terre attachée
Sa résistance est belle
Pourtant elle devra s’effacer
Alors dans un dernier
Et ultime acte de résistance
Elle intensifie sa luminescence
Gonfle se joues rebondies
Non ce n’est pas fini
Elle reviendra …

Photo & Texte © Strange Jazzy Photographies

Sienne

En attendant l’heure du dîner nous avons fait ce que nous qualifierons de la « street » photos de rue en intégrant les habitants un exercice sympathique,  les italiens sont charmants et se laissent volontiers photographier avec leur permission , un sourire est un bon laissez-passer. Nous avons pu apercevoir quelques jeunes hommes s’entraîner au maniement des drapeaux  pour le Palio.

La pluie s’est invitée  réduisant du même coup nos espoirs de coucher de soleil sur le Duomo

Sienne au petit matin, les premiers travailleurs, encore peu de touristes, l’idéal pour déambuler dans les ruelles, la Piazza del Campo avec la Torre del Mangia, il Duomo et continuer la photo de rue.

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

Cimes enneigées

 

 

_SRC3164

La brume
Elle apprivoise le vide
Se nimbe de nuances irisées
Côtoie les pentes vertigineuses
Sa blancheur de celluloïd
Sublime les pointes aiguisées
Enrobe de sa masse laiteuse
Failles, crevasses, précipices
Nous éloigne du but fixé
Pour mieux nous surprendre
La montagne a enfilé sa pelisse
D’une blancheur qui me rappelle
les ailes déployées de l’harfang
Comme dans un comte pour enfant
Je m’attends au dernier moment
A voir surgir l’arrête convoitée
Cette brume je l’avais rêvée…

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies