Les aventures de l’archi

En matinée
L’archi
Avait l’esprit
Embrouillé
Il a oublié 
Que les lignes
Avaient besoin
D’être tendues
Il a oublié
C’est indigne
De vérifier l’aperçu
Il a laissé
A l’infini
La souris
Filer sous les doigts
Sans prendre soin
de son travail
Il s’est endormi
Quelle pagaille!
Texte & Photo © Strange Jazzy Photographies 

P1030263

Rêve d’évasion /Dream of escape

Dream of escape
I’ve in my heart
A song like a chirp
Which trots also
As a ritornello
Along these coasts
« Manchester and Liverpool »
Here no roomful
Which is beautiful
Our Normandy
It’s a little paradise as Beachy
Streams take our trouble on board
Gone our discords
It comes to us as a desire
A dream which inspires
To Leave more the horizon
With for head always this song …

Rêve d’évasion
J’ai en tête
Une chanson
Qui trotte
Comme une ritournelle
Le long de ces côtes
« Manchester et Liverpool »
Ici point de foule
Quelle est belle
Notre Normandie
C’est un peu le paradis
Les flots emportent nos soucis
Il nous vient comme une envie
Partir par delà l’horizon
Avec en tête toujours cette chanson…
Texte & Photo © Strange Jazzy Photographies

P1030202

Cormorans / Cormorants

Lorsque l’on peut observer un cormoran d’assez près la première chose qui frappe ce sont ces yeux verts qui oscillent en fonction de la lumière entre le vert émeraude profond jusqu’au bleu turquoise.

Une autre caractéristique esthétique la beauté de son plumage,  de loin il parait tout noir les reflets irisés du soleil font ressortir des bronzes qui sont proches du magenta  ou du vert selon l’orientation de la lumière,  des bleus.

Une pointe de jaune à la base du bec,  toutes ces couleurs en font un sujet très graphique.

Aujourd’hui nous pouvons les trouver près des cours d’eau le littoral n’est pas leur seul habitat.

Je me suis efforcée de rendre la beauté de cet oiseau marin au  travers de mes clichés

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

Brighton « London by the sea »

Brighton station balnéaire anglaise très prisée des londoniens qui y passent volontiers le weekend,  elle est à peine à une heure de la capitale.

Quand je pense à Brighton j’ai immanquablement une image qui se profile la jetée et l’ancienne structure the Pier au large de cette grande baie bordée de galets.

Aujourd’hui une grande tour d’observation d’environ 162 mètres vient compléter le paysage l’i360 de British Airways conçue et dessinée par Julia Barfield &  David Marks du cabinet d’architectes Marks Barfield  qui sont aussi les créateurs de la roue d’observation London Eye. Le point d’observation se situe à 138 mètres,  une vue à 360 ° s’offre aux visiteurs à ne pas manquer.

Des français ont également contribué à la mise en place de cette tour, le Groupe POMA  spécialiste des solutions de transport par câble,  en concevant toute la partie « pod and drive system », incluant la cabine d’observation panoramique et l’ensemble des équipements  permettant de monter et de descendre le long de la tour comme un téléphérique vertical.

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

 

 

Stockfish

La Norvège et plus particulièrement les Lofoten ont obtenu une certification pour leur stockfish IGP (indication géographique protégée) depuis 2014 .

Le stockfish ou klippfisk, est un filet de poisson séché, appelé aussi le Tørrfisk. Le cabillaud est salé et préparé (vidé, écaillé) avant d’être séché à l’air libre entre la fin du mois de février et jusqu’à fin mai.

Le « ragno » des îles Lofoten.  désigne traditionnellement de la morue (cabillaud) séchée, toutefois plusieurs poissons peuvent être utilisés  : églefin , lieu noir, lieu jaune, brosme, lingue

L’odeur est très prégnante, les oiseaux de mer viennent parfois s’y restaurer donc il est relativement courant  d’entendre « les canons » à gaz pour faire fuir les indésirables chapardeurs.

Il n’est pas rare de voir également juste des têtes de morues séchées qui sont destinées au marché africain (bien moins onéreuses que les filets qui sont principalement destinés à l’Italie) .

Le  stockfish constitue l’une des principales ressources avec le tourisme pour les Lofoten.

Le  Norwegian Fishing Village Museum  est basé à  Leknes

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

 

Pour retrouver le monde de la pêche je vous conseille la lecture du livre de Morten A. Strøksnes « L’art de pêcher un requin géant à bord d’un canot pneumatique sur une vaste mer au fil des quatre saisons  » Un beau récit  entre le récit fantastique où les références aux légendes nordiques chères à Olaus Magnus  viennent ponctuer cette aventure qui s’enrichit également de  quelques données biologiques et l’histoire d’une amitié entre deux hommes.

Egalement très présents la baleine et le cachalot ce récit ne se résume pas à la chasse au requin loin de là,  j’y ai appris sur la migration du thon, sur  l’ambre et le spermaceti, extraits respectivement de la tête et de l’intestin d’un cachalot.

Des références à Mobby Dick, à Orwell un réel plaisir de lecture où le villes cotières des Lofoten Bikkjekjæftan, Engeløya, Svolvær, campent le décor très bien décrit les mots sont bien choisis Morten A. Strøksnes est également photographe

Je ne suis pas une amatrice de la pêche mais j’avoue avoir pris un plaisir certain à la lecture de ce roman aux allures de carnet de voyage où le suspense  est présent jusqu’à la fin. Une odyssée digne de Jules Verne. Dans ce récit l’auteur aborde les problèmes de surpêche, la dure vie des marins pêcheurs, les activités humaines qui polluent…