Sur le ferry

« Je te promets le sel au baiser de ma bouche

Je te promets le miel à ma main qui te touche »

Jean-Jacques Goldman

La main quasi posée sur le coeur elle découvre son message , ses mots, elle voudrait être sûre qu’il tienne sa promesse. Troublée , le cœur chaviré par ce qu’elle vient de lire il l’aime donc tant que cela. Dans une histoire d’amour très souvent l’un aime plus que l’autre c’est du moins ce qu’elle pensait jusqu’à présent.

Elle voudrait qu’il l’attende à l’arrivée du ferry, qu’il la désire comme jamais. Sentir ses bras l’entourer, la serrer, la soulever, la faire tournoyer… Moments d’enivrements et enfin l’embrasser un baiser profond pour rattraper toutes ces journées si longues sans lui. Puis sentir qu’il lui mordille délicatement les lèvres avec une tendresse infinie. Qu’il lui caresse les joues , qu’il redessine l’ovale de son visage avec douceur, le sculpteur des ses rêves.

Elle est toute à lui.

Definitely.

Somewhere beetween the clouds, the sea and isle of Islay

Texte & photo ©️Strange Jazzy Photographies

https://www.instagram.com/strange_jazzy/

Publié par Strange Jazzy

“La photographie c’est une clé pour ouvrir les portes du cœur, un instant suspendu de complicité avec la nature” Strange Jazzy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :