Arz, l’île des capitaines

Toute proche du continent l’île d’Arz se situe à moins d’une demi heure de la gare maritime de Vannes que je  quitte sans regret, les environs étant assez sinistres et pas à la hauteur de cette jolie ville.

L’embarcadère de l’île situé à la pointe de Béluré au nord est l’unique point d’entrée pour les touristes, les îliens les « ildarais  » qui possèdent un bateau ont plusieurs cales pour aborder l’île.

C’est décidé je pose mes valises tout près de l’embarcadère à l’Escale le seul hôtel de l’île chez Catherine Le Garrec la nouvelle propriétaire des lieux. Un très joli sourire et un accueil chaleureux.

Ma chambre à l’étage donne directement sur la mer,  le lever du soleil est visible depuis celle-ci.

Pour le premier soir je file en direction du moulin de Berno, moulin à marée récemment restauré qui possède sa digue de retenue et sa roue en état de fonctionnement.

Je savoure ces instants de calme, seul le chant des oiseaux  voletant d’un bosquet à l’autre vient troubler ce silence. La douceur de la nuit aoûtienne descend doucement, voluptueusement. La lune éclaire suffisamment pour ne pas avoir à sortir la frontale. Je retarde le moment de regagner ma chambre tellement c’est agréable .

Aux premières heures le lendemain me voilà repartie sur la côte Est pour le lever du soleil. C’est tout simplement magique lorsque l’astre commence à monter à peine perceptible à l’horizon,  déjà les lumières dorées illuminent la végétation, les arbres prennent des couleurs orangées, l’herbe se décolore paraît presque blanche à certains endroits. Le vert printemps des salicornes tranche et complète cette belle palette de couleurs.

Je continue mon chemin le long du sentier côtier en direction des Tamaris et là juste devant moi des poules faisanes sautillent. Elles se positionnent juste en plein soleil levant qui m’éblouit je n’ai pas le temps de réviser mes réglages pour les capturer mais peu importe j’ai le premier plaisir de l’observation, j’appuie tout de même sur le déclencheur.

La beauté des lieux au petit matin est grisante je vais pouvoir renouveler ce plaisir plusieurs jours de suite, la météo clémente permettra chaque matin les escapades aux heures où la nature s’éveille  … A ces heures-là je suis le témoin  des prémices d’une belle journée d’été. Les lapins sortent des fourrés, les mouettes et goélands s’éveillent doucement se chauffant aux premiers rayons du soleil.

Les sentiers côtiers d’une longueur d’environ 18 km alors que l’île fait tout juste 7.5 km de long s’expliquent par cette côte très découpée avec une alternance de rochers, de criques, de grandes plages de sable, de marais salants et de vasières.

Le bourg, avec sa position quasi centrale dans l’île offre plusieurs maisons typiques, une église Notre Dame de la Nativité d’inspiration romane (1088) agrandie par une chapelle d’inspiration gothique au XVII ème siècle.

Autour du bourg quelques champs vallonnés agrémentent le paysage. Depuis la côte ouest  on aperçoit l’île aux moines. Jusqu’au nord le littoral est parsemé de petites îles.

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

 

 

 

 

2 réflexions sur “ Arz, l’île des capitaines ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s