Au pied du Vatnajökull

Dans le parc national du  Skaftafell  d’une superficie de 1 700 km² au pied du Vatnajökull (glacier des lacs), considéré comme le plus grand glacier d’Islande,  plusieurs volcans dont certains sont actifs dorment sous la glace.

Le Vatnajökull  est entouré de trois langues glaciaires : Skeiðarárjökull (la plus grande  d’Europe) à l’ouest, Skaftafellsjökull à l’est et Morsárjökull au nord.

249-1-1000x700

A  Svinafell la langue glaciaire s’étend sur plusieurs kilomètres, son épaisseur peut atteindre 1 000 mètres d’épaisseur à certains endroits. Des lacs sous-glaciaires issus de la fonte des glaces , provoquée par la chaleur des volcans, produisent des jökulhlaup  (débâcle glaciaire) et des sundur (plaine d’épandage formée par les alluvions glaciaires)

Sans titre3

 

Selon la lumière la glace est presque blanche avec des reflets bleutés qui s’intensifient en fin de journée. A certains endroits la glace semble salie par des traces noires d’origine volcanique , les poussières sont emprisonnées dans la glace.

Dans les sandur les cygnes chanteurs sont à pied d’oeuvre pour se nourrir de plantes aquatiques nous avons croisé plusieurs groupes importants surtout dans le sud de l’Islande

Des champs très verts, des plaines alternent avec la langue glaciaire sur des kilomètres

 

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

 

 

4 réflexions sur “ Au pied du Vatnajökull ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s