The starlings’s Blue World

Nous sommes dans une période propice pour observer le ballet des étourneaux dans le ciel. Les étourneaux passent l’hiver au nord de la France et au sud de l’Angleterre.

Au printemps, ils migrent en Scandinavie et  tout autour de la mer Baltique. Les Danois appelle ce phénomène  » Black sun  » et les Anglais  » Murmuration » .

Il s’agit d’étourneaux sansonnet (sturnus vulgaris ). Plusieurs groupes se réunissent en fin d’après midi pour se nourrir à proximité de leur perchoir.

J’ai suivi le vol d’ un individu pour essayer de comprendre,  les étourneaux ne se télescopent pas. J ‘ai eu l’impression que chaque oiseau adaptait sa vitesse à celle du groupe. Ainsi si l’étourneau vire de bord l’ensemble du groupe le suit. Je n’ai pas observé spécialement de leader dans le groupe, je pense que chaque oiseau est susceptible de donner une orientation au groupe. Ils ont une très grande faculté à percevoir les signaux de changements d’orientation en quelques dixièmes de secondes tout au plus. Une synchronisation parfaite qui s’étend d’une extrémité à l’autre du groupe.

Une coordination quasi parfaite qui semble évoluer avec le chant des oiseaux dont le volume est quasi constant. Ce chant a t-il un lien direct avec les mouvements ? On peut le supposer…

Les voir évoluer à proximité de leur dortoir est un spectacle étonnant. Ils forment une masse globale puis des groupes se scindent et partent dans des directions opposées pour revenir se croiser , se regrouper et ainsi de suite jusqu’au moment où il n’y a pratiquement plus de lumière et ils se posent pour la nuit. Ils restent groupés pour donner moins de prise aux prédateurs.

Ces mouvements incessants sont comparables au déplacements des bancs de poissons, le phénomène semble similaire.

Cela forme un ballet incessant de milliers d’oiseaux dans le ciel un superbe spectacle.

J’ai pu les observer récemment au sud de l’Angleterre en bord de mer la première fois à Penzance et ensuite à Brighton .

Quelques images pour illustrer cette « Murmuration  »

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

 

2 réflexions sur « The starlings’s Blue World »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s