Cimes enneigées

 

 

_SRC3164

La brume
Elle apprivoise le vide
Se nimbe de nuances irisées
Côtoie les pentes vertigineuses
Sa blancheur de celluloïd
Sublime les pointes aiguisées
Enrobe de sa masse laiteuse
Failles, crevasses, précipices
Nous éloigne du but fixé
Pour mieux nous surprendre
La montagne a enfilé sa pelisse
D’une blancheur qui me rappelle
les ailes déployées de l’harfang
Comme dans un comte pour enfant
Je m’attends au dernier moment
A voir surgir l’arrête convoitée
Cette brume je l’avais rêvée…

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s