Belle Îsle en Mer , la bien nommée

Arrivée à Port Maria pour prendre la navette maritime, le  Bangor,  le voyage commence pour rejoindre la plus grande des îles du Ponant.

La mer est calme, le ciel bleu, les embruns sur le pont viennent nous donner un avant goût de ce petit bout de terre sauvageonne. La pensée vagabonde vais-je retrouver l’ambiance qui m’avait séduite l’année de mes 18 ans, l’ombre de la « divine » Sarah Bernnardt …J’y avais croisé l’élégante Arletty tout de blanc vêtue à l’hôtel du Grand Large tout près des Aiguilles …

La Citadelle Vauban s’inscrit dans l’horizon au bout de la jetée du port du Palais , l’embarcadère fourmille d’un va et vient incessant, le spectacle depuis le pont supérieur du Bangor me donne une idée de ce que devaient être ces voyages au long cours, ces transatlantiques qui arrivaient au port…Une autre époque avoir le temps de passer du temps juste pour le voyage, un luxe de nos jours.

Belle Île offre différents paysages sur quelques kilomètres carrés, parfois juste l’impression d’être à la campagne , puis la lande , les côtes déchiquetées, falaises escarpées, grottes, dunes, criques, longues plages de sable fin, le parfum des bruyères et des genets flotte dans l’air, un petit paradis pour les randonneurs.

Une richesse au niveau géologique avec les couches successives de quartzite ( couches foncées) et le tuf (couches claires), les inclusions de mica et de quartz qui brillent et reflètent le soleil.

Au niveau de la flore, les lieux ensoleillés permettent à certaines espèces de se développer ici seulement on ne les trouve pas sur le massif armoricain ce sera aussi sans doute l’objet d’un autre voyage. J’ai pu apercevoir l’Orobanche naine et ses jolies fleurs couleur bleu lavande.

Mon coup de cœur  concerne ce petit édifice aux allures de temple grec, la Sirène de Goulphar, au milieu de la lande, abrite la corne de brume elle est reliée au plus grand phare de l’île , le phare de Goulphar qui resplendit au milieu de la nuit. Il parait immense sur cette terre plate balayée par les vents.

Sur le chemin du retour dans la nuit presque noire à la frontale  les verts luisants de chaque côté du sentier côtier ont attiré mon attention, plus l’habitude de les voir …Ces petits riens font les bonheurs quotidiens, il faut rester attentif à ce qui nous entoure ça nous rend meilleurs et plus réceptifs aux autres, la nature est une ouverture.

Une belle rencontre avec Michel Bourdin photographe  et ses magnifiques portraits de  violiers à la Maison de Photo à Le Palais.

N’hésitez pas à franchir le pas de la porte, pas besoin d’être fortuné pour acquérir une photo la taille détermine le prix , j’invite tous les amoureux de la photo de passage sur l’île à y faire une visite pour découvrir les tirages « Piezographie » des pigments de charbon au rendu incomparable. j’y ai découvert de tout petits formats carrés d’une qualité exceptionnelle des nuances incroyables dans les gris, je suis repartie avec quelques uns d’entre eux dans mes bagages.

Pour la grande majorité des personnes, Belle île se caractérise avant tout par les Aiguilles de Port Coton situées près du phare de Goulphar dans la crique de  Kouar-Huédé et immortalisées par le peintre Claude Monet. L’accès à la crique est assez difficile mais une fois arrivée au bas de la falaise rocheuse le spectacle est une très belle récompense avec le soleil couchant , vous trouverez quelques clichés, ci-dessous, réalisés dans ces conditions.

Côté gastronomique outre les fruits de mer, le far breton, la cotriade, la beurrée Saint-Nicolas  il y a les pouce-pieds, la spécialité de Belle Île, des petits crustacés au pédoncule charnu que l’on ramasse ou plus exactement que l’on décroche des rochers battus par les vagues dont l’aspect en rebute quelques uns…Une chère très fine à condition d’être bien cuisinés les meilleurs que j’ai mangés c’est au restaurant  Le Vivier

Photos & Texte © Strange Jazzy Photographies

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s